Zéro déchet, par où commencer ?

Je n’ai pas prétention à me présenter comme étant pleinement active dans le zéro déchet… mais les questions écologiques me préoccupent et j’essaye, tel le fameux colibri dans l’incendie, de faire ma part. Je ne vais donc pas révolutionner la question, mais peut-être vous aider à faire ces petits changements qui mis tous bout-à-bout, font que vous constaterez que vous aussi vous faites votre part dans cette aventure.

Zéro déchet, par où commencer ?

Les changements les plus faciles

Le sac réutilisable

On commence avec un bon gros truc que je croyais complètements bateau, mais a priori pas encore tout le monde est équipé d’un sac réutilisable ! Ça me paraît basique de chez basique, mais il y a encore des gens sans ! Perso, j’adore la marque Loqi. Le choix est très vaste, donc plus d’excuse !

Le savon à la place du gel douche

Trop facile! On zappe son gel douche contenu dans un gros paquet de plastique, pour un pain de savon ! Il paraît qu’en plus un pain de savon tient plus longtemps qu’un gel douche, donc là c’est tout bénef ! Et puis, on peut plus facilement se tourner vers des savons bio aussi !

Acheter moins

J’en avais déjà parlé par ici, de manière générale, j’achète moins de fringues et moins tout court aussi. Réfléchir avant d’acheter, éviter de faire des achats trop spontanés… bon, c’est pas toujours facile, et perso, j’ai envie de continuer à me faire plaisir, mais parfois ça vaut la peine de faire un tour et de voir si on a toujours envie de cet achat.

L’autocollant « Stop Pub »

autocollant stop pub

© Xavier Claes

Tu le colles et hop, c’est fini ! Là, dans le genre, on peut pas plus simple… Je ne sais pas si ça se trouve en papeterie ? Moi je l’ai commandé sur le site de Bruxelles Environnement. Simple, facile et efficace ! Que demande le peuple ?!

Les changements pas plus difficiles en fait

Utiliser des boîtes à chaussures comme boîtes de rangement

Avec un beau papier d’emballage et de la colle, vous aurez vite fait de vous faire une collection de boîtes de rangement. Perso, je garde les boîtes à chaussures, les boîtes de céréales ou toute autre boîte en carton reçue lors d’éventuelles livraisons. Et puis, je les emballe toutes avec le même papier cadeau ou différents mais harmonisés. Plus besoin d’acheter de boîtes et en plus, vous pouvez les personnaliser comme bon vous semble. Pensez juste à acheter un rouleau ou 2 de papier en stock.
Ici un pas à pas bien fait pour vous montrer comment recouvrir une boîte.

Boire l’eau du robinet

l'eau du robinet

Photo by pan xiaozhen on Unsplash

Et oui, on est tellement conditionné à boire de l’eau en bouteille, qu’on en oublie que l’eau du robinet est parfaitement filtrée, suivie, testée, salubre, propre et tout et tout… J’avoue que je continue d’acheter de l’eau en bouteille, genre 1 fois par mois pour alterner avec l’eau du robinet qui est très calcaire sur Bruxelles. Bon, j’avoue ça doit être plus psychologique qu’autre chose, mais pour le moment ça me rassure et ça réduit déjà nettement ma conso de bouteille.
Et au boulot, j’ai ma gourde que je vais régulièrement remplir d’eau à la fontaine.

Avoir sa tasse à café au boulot

Toujours au rayon boisson, j’ai ma jolie tasse à café au boulot, donc exit les gobelets qu’ils soient en plastique ou en carton. Et quand je vois la quantité de café que certains boivent plus les autres, avoir sa propre tasse devrait être une évidence je trouve. C’est dingue en fait.

Les carrés démaquillants à la place de la ouate

Carrés démaquillants lavablesPlus besoin d’utiliser 2-3 ouates pour vous démaquiller ; un carré démaquillant et le tour est joué. Ils sont lavables et donc réutilisables à l’infini ; enfin presque car j’imagine qu’un jour, ils seront usés jusqu’à la moelle ^^ En tout cas, moi j’adore. Par contre, j’avoue, je ne les utilise pas pour enlever le vernis à ongles… faudrait que j’essaye sur un pour voir, mais je ne suis pas certaine que ça partirait en machine. Perso, j’ai ceux-ci vendus chez Sebio (rassurez-vous, je n’y gagne rien ^^ mais ils sont testés et approuvés ;)).

Potentiellement un peu plus contraignant

La poubelle orange en région bruxelloise

Afin de recycler les déchets biologiques, la région de Bruxelles propose l’utilisation des sacs oranges pour y jeter tout ce qui est biodégradable. Pour toutes les infos, rendez-vous sur le site de Bruxelles Propreté. Perso, je trouve ça contraignant en été surtout, car avec la chaleur, impossible de la garder bien longtemps… et si c’est pour devoir la jeter même pas à moitié remplie chaque semaine, ça le fait pas trop. Mais dès que les températures se calment, je m’y remets.

La brosse à dents en bambou…

Bon, pas forcément évident, il faut un peu s’habituer à la texture et à la dureté, mais après quelques jours je m’y suis fait et là ça ne me pose plus de souci. Je n’utilisais pas de brosse à dents électrique avant, donc ça ne me faisait pas de trop gros changement à ce niveau-là, car j’en discutais avec une amie qui me disait qu’elle ne pourrait plus quitter la brosse électrique… à vous de voir.

… et le dentifrice solide

Clairement moins pratique qu’en tube, et moins mousseux aussi, donc là aussi il faut en effet un mini temps d’adaptation. Pour celui que j’ai acheté, il faut le passer sous l’eau chaude pour y frotter la brosse, donc c’est aussi moins rapide que de vider votre tube sur la brosse. Mais bon, perso, c’est comme pour le reste ; on s’y fait.
J’ai demandé si c’était ok à ma dentiste, apparemment oui, ça reste le mouvement qui est important pour laver les dents ; et après 12-13 ans, il n’est plus forcément nécessaire d’utiliser des dentifrices au fluor.
Affaire à suivre quand même lors du prochain contrôle ; cette fois-ci, ça ne faisait pas très longtemps que je l’utilisais.

Prochains changements

Les pochons réutilisables pour emballer les fruits & légumes

À mort les petits sacs plastiques pour emballer vos fruits, et même les sacs en papier (comme ils sont en train de le proposer chez Delhaize, c’est bien, mais on peut encore mieux), j’ai envie d’investr dans des pochons en coton bio réutilisables et lavables. 

Le shampoing solide

A tester… pour l’instant, j’utilise le shampoing de la marque Bio Urtekram ; mais ça reste un shampoing en flacon. Dès que mon dernier flacon sera fini, je tenterai un shampoing solide.

Acheter les livres en seconde main

Bon, ok, Pêle-Mêle, c’est moins « glamour » (notez la présence des guillemets hin) que Filigranes ou la Fnac, et c’est aussi un peu moins bien agencé et on ne va pas y trouver les dernières parutions qui viennent de sortir. Mais perso, je n’achète que rarement les livres en première éditions, je préfère attendre l’édition de poche, donc ça ne me dérangerait pas. A voir, en fonction de ce que je pourrais y trouver ou pas ! Mais ça vaut sûrement la peine d’y flâner à l’occasion.

Petit à petit, de nouvelles habitudes

En incorporant chacun à son tour tous ses petits changements, ça paraît moins difficile et ça l’est vraiment en fait. Et une fois que vous adoptez une nouvelle habitude, cela devient votre quotidien et ça laisse la place à la prochaine nouveauté. 

Vous n’avez plus qu’à piocher dans ses idées et trouver par quoi vous voulez commencer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *