Archives par étiquette : Nadine Monfils

Un peu de lecture… « Babylone Dream » de Nadine Monfils

Moins barré que « la petite fêlée aux allumettes« , des meurtres bien plus horribles aussi; « Babylone Dream » met tout de même en scène des personnages particuliers, mais sans Mémé Cornemuse pour secouer tout ça, on se retrouve alors dans un univers plus proche de notre quotidien, et donc plus effrayant aussi.
Les meurtres sont particulièrement odieux et horribles; mais la singularité des personnages et l’ambiance propre à Nadine Monfils font qu’on sent bien qu’on est pas dans un Maxime Chattam non plus. Comme le dit très justement la citation sur le quatrième de couverture « Babylone Dream - Nadine MonfilsUn monde loufoque où le rire désamorce l’enfer »!

Et d’ailleurs, c’est quoi le pitch?
« Et ils vivront heureux, jusqu’à ce que la mort les sépare. Ce qui, loin de s’étirer sur des années, devrait prendre entre quinze et vingt minutes, si on s’en tient aux événements récents. Un serial killer semble en effet avoir une dent contre le mariage, et s’amuse à tuer les époux fraîchement célébrés, avec tout le rituel propre à ce genre de malades.
Lynch, flic austère, Barn, second couteau et Nicki, profiler habitée, mènent l’enquête. Nos voeux de bonheur les accompagnent.
« 

Le livre a reçu le Prix Polar de Cognac!
Moi c’est le genre de livre que j’adore pour les vacances : facile à lire, une enquête, du rythme, du suspens, des personnages attachants et des histoires qui se croisent. Le bon mix!

Bonne lecture!

Un peu plus de lecture… « La Petite Fêlée aux allumettes » de Nadine Monfils

Encore de la chance et un roman pas banal (cfr le livre précédent), avec cette fois-ci un thriller totalement déjanté! Ça part totalement en sucette, c’est rythmé, très drôle, et en même temps le suspens et l’enquête n’en sont pas moins bons.
Ca s’appelle « La Petite Fêlée aux allumettes » et c’est de Nadine Monfils.

Les personnages y sont tous plus improbables les uns que les autres. Mention spéciale à Mémé Cornemuse, une petite vieille tueuse, voleuse, suceuse (au sens « coquin » du terme. Si, si!), hypra-fan de notre JCVD nationale, enquiquineuse de première et liseuse d’avenir dans le tricot (Si, si bis!). Et ce n’est même pas le personnage principal. Comme vous vous en doutez, ça promet!la petite fêlée aux allumettes

C’est complètement décalé, ça se lit vite et agréablement. On en regrette presque que le livre ne soit pas plus épais.

Je vous remet tout de même le quatrième de couverture pour le pti résumé :
« Pandore, au bord de la mer, c’est lapages mais c’est pas les vacances. Nake, une jeune fille déjà pas futée, pète un boulon supplémentaire à la mort de sa grand-mère. Désormais, chaqe fois qu’elle craque une allumette, elle a des visions qui se révèlenet être vraies! L’inspecteur Cooper et son collègue Michou, moitié flic moitité travelo, sont sur le coup. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Mémé Cornemuse, tout juste rescapée de ses vacances avec un serial killer, décide de s'(en mêler. Faut dire qu’elle a des compétences : elle lit l’avenir dans les lignes de tricot et parle par télépathie avec Jean-Claude Van Damme. Ah c’est sûr, ça aide ! »

John Malkovich est cité et nous dit « Nadine, you are crazy, but I love that ! ». Et bien John, j’aime ça aussi ^^

Bonne lecture !