Archives par étiquette : Art

Les ateliers YouDo – le livre pop-up

Vous le savez peut-être déjà, le magasin Schleiper organisent des ateliers dédiés aux loisirs créatifs, les ateliers YouDo. C’est assez varié et couvre les domaines suivants : Art du Papier, Beaux Arts, Déco, Laine – Tricot, Modelage – Moulage, Peinture, Perles – Bijoux, Scrapbooking – Carterie, Tissus – Couture et Univers Enfant. Y a le choix donc !

Capture livre pop-upJ’avais déjà suivi un atelier sur les origamis il y a longtemps et hier j’ai tenté l’atelier sur le livre pop-up.
Pour les quelques infos pratiques, les ateliers coûtent entre 35€ et 50€, parfois 90€ ou 155€ pour les ateliers donnés en plusieurs en cycle (3 ou 5 cours).
Les cours sont en semaine ou le samedi et durent de 3 à 4 heures.
Seul bémol, les ateliers sont ouverts aux adultes et parfois aussi aux enfants et en fonction de l’atelier ce n’est pas toujours évident pour suivre.
Pour l’atelier livre pop-up c’était 35€ pour 3h30. Tout le matériel est compris et dispo sur place, vous ne devez rien amener; et vous utilisez tout ce que vous voulez.

L’atelier livre popup était très sympa ! On a eu l’occasion de voir les techniques de base qui permettent en fait de tout faire ^^ car oui, il n’y a que ‘quelques’ techniques à connaître et après c’est l’imagination qui fait le reste… bon et un peu de pratique aussi bien sûr !!
On ne voit pas non plut tout, toutes les techniques de ‘tirettes’ ou de roues sont éventuellement à voir lors d’un deuxième atelier.

Si vous voulez un peu voir ce que ça donne quand on maîtrise la chose, je vous conseille de faire une recherche sur David A. Carter et Philippe Ug, deux artistes dédiés dans ce domaine.

Et si vous voulez voir ce que ça donne au bout de 3h30 d’atelier, c’est ci-dessous 😉

livre pop-up exemple 1livre pop-up exemple 2livre pop-up exemple 5livre pop-up exemple 3livre pop-up exemple 4livre pop-up exemple 7

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Let’s Move à la Patinoire Royale

Et dire que je ne connaissais pas cet endroit avant qu’on ne me parle de l’exposition « Let’s Move »! Ca me flash toujours d’encore découvrir de tels endroits dans ma ville !

Le lieu, une ancienne patinoire

Située dans une petite rue de St Gilles dans laquelle vous n’aurez a priori aucune raison de vous rendre, se cache la Patinoire Royale! Le site internet nous apprend que ce bâtiment fut construit en 1877 et dédié au patinage à roulettes jusqu’en 1900 à partir de quand il change plusieurs fois de propriétaire pour finalement devenir une galerie le 25 avril 2015! Oui, une galerie, non pas un musée, ce qui implique que les œuvres exposées sont donc à vendre. Mais l’endroit est tellement grand pour une galerie, qu’on ne se sent pas non plus un peu mal à l’aise comme on peut l’être, ou comme je peux l’être plutôt ^^ , dans une galerie.

Photo de la Patinoire Royale

© Tanguy Aumont – AIRSTUDIO / La Patinoire royale

Continuer la lecture

L’expo les Belges !

Les Belges - une histoire de mode inattendueJusqu’au 13 septembre encore, vous avez la possibilité d’aller visiter l’expo « Les Belges, une histoire de mode inattendue »! Une belle expo à ne pas rater pour qui s’intéresse de près ou de loin à la mode.
La scénographie est vraiment bien faite et originale avec ce podium qui traverse tout l’espace! Et l’expo est bien fournie en modèles et autre matériel à voir. Mention spéciale pour le mur d’inspiration, espèce de gigantesque moodboard qui expose toutes les idées, sources d’inspiration des élèves des différentes écoles de stylisme du royaume et juste après, les box par artistes! D’intéressantes mise-en-scènes!
Peter-Pilotto-_SS13_021Je ne suis pas hyper branchée mode, mais je trouve que ça vaut le détour! C’est aussi impressionnant de voir tous les talents que nous avons dans notre petit plat pays. Je ne sais pas si c’est parce que je ne suis pas assez le sujet, mais je ne savais pas que nous avions tant de créateurs! Bref. Une belle découverte! Avec mention spéciale pour Peter Pilotto – photo ci-contre issue de sa collection printemps-été 2013 et présentée à l’expo ! Continuer la lecture

Gerhard Richter

Dans le cadre de mon cours d’infographie à l’École des Arts d’Ixelles, je dois également suivre le cours d’histoire de l’art; et pour ce cours-là, j’ai dû préparer un petit papier sur l’artiste de mon choix, en l’occurrence l’artiste peintre Gerhard Richter. Et du coup, j’ai eu envie d’en parler ici aussi, car à mon humble petit avis, c’est le plus grand artiste en activité de notre temps.

Gerhard Richter - Tante Marianne

Tante Marianne, 1965, 100 cm x 115 cm, CR: 87, Huile sur toile

Gerhard Richter est allemand, il grandit du côté Ouest et étudiera les arts à l’Académie des Beaux-Arts de Dresde, un cursus très technique donc, traditionnel aussi mais qui permettra à Richter d’acquérir une grande maîtrise de la peinture. Il se lance dans des peintures basées sur ses photographies, mais il ne les reproduit pas à l’identique, elles sont comme plus ou moins floutées comme on peut le voir ci-contre dans le tableau « Tante Marianne ». Ou à l’inverse elles font preuve d’un grand réalisme comme quand il peint des nuages ou sa série de bougies. Continuer la lecture

expo-et-spectacle

Museum Night Fever 2013

Voilà, une édition de plus de terminée. C’était pour ma part, ma 2ème fois; et une 2ème fois encore réussie.
J’adore la ville vivante et vibrante au rythme de cet évènement, découvrir des musées en soirée, profiter des diverses activités annexes… bref, tout bon.

Je vous en dis un peu plus par ici > http://storify.com/sophienasaridis/museum-night-fever-2013

Et je vous le re-dis: c’est à faire !

expo-et-spectacle

Le spectacle « Kiss & Cry »

Jusqu’au 26 janvier 2013, se tient à au Théâtre National de Bruxelles le spectacle « Kiss & Cry ».
Malheureusement, ne vous jetez pas sur le site, le spectacle est complet! Et pour un peu vous soulager face à cette triste nouvelle, il est complet depuis au moins mi-décembre. Il repasse du 3 au 9 mars, donc à tenir à l’œil.

Avec tout ça, vous n’êtes pas plus avancer pour savoir ce que c’est… Comme des images valent mieux qu’un long blabla, je vais directement vous envoyer sur la page Vimeo où vous pourrez visualiser une vidéo de moments choisis du spectacle. C’est par ici.

spectacle kiss & cryAlors? c’est beau, non? Quelle originalité! Quelle beauté. J’ai trouvé ça poétique à souhait!
Pour vous situer l’histoire, je ne vais pas inventer n’importe quoi, donc voici un extrait du PDF provenant de la page du spectacle sur le site du théâtre national  :

Le postulat de départ de Kiss & Cry est simple. D’une simplicité qui forge les fables universelles. « Où vont les gens quand ils disparaissent de notre vie, de notre mémoire ? » C’est l’interrogation qui hante une femme alors qu’elle attend, seule, sur un quai de gare. Elle pense à tous ses disparus : à ceux qui se sont évanouis dans les brumes de l’existence. Ceux qu’elle a croisés un jour et auxquels elle ne pense plus. spectacle kiss & cry 2Ceux dont elle a rêvé. Ceux qui ont été éradiqués, abruptement arrachés à la vie par un soubresaut du destin. Ou encore, ceux qui ont cheminé un temps avec elle et dont elle s’est défait par lassitude ou par désamour. Où sont ils ? Perdus au fond d’un trou de mémoire conclue la voix off.
S’ouvre alors littéralement le tiroir des souvenirs,

Je ne vous en dirais pas plus, ni ne vous en montrerais pas plus! Il faut le voir, c’est tout!
J’en rajouterai juste encore un peu en vous renvoyant vers quelques informations sur les « créateurs » de ce magnifique spectacle : Jaco Van Dormael, Michèle Anne Demey et Thomas Gunzig.

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions si vous allez voir ou avez déjà le spectacle.

😉

livre

Crâne ou pas crâne? … Telle est la question

Ça fait un moment que je me demande « pourquoi la tête de mort est-elle tellement fashion »? the book of skulls

Je n’ai pas trouvé de réponse à cette question, mais j’ai trouvé un livre : « The Book Of Skulls »; preuve incontestable du statut fashion des crânes aujourd’hui. 

On nous y présente différents visuels issus de travail d’artistes divers ou de mouvements culturels; et on réalise qu’il revêt diverses significations.

Et qu’elle est-elle aujourd’hui? Je n’en sais toujours rien.
Celle des vanités : pour nous rappeler la futilité des choses dans ce monde de sur-consommation? Ce serait le comble je crois.
Ou alors, le signe de la rébellion? Ce serait pas mal non plus dans le genre « comble », vu qu’il est adopté en masse; mais peut-on considérer une masse comme étant par défaut rebelle/révolutionnaire.
On ne peut pas non plus dire que la fête de la « Santa Muerte«  soit devenue internationale, ni que les Hells Angels soient massivement présents aujourd’hui.
Personne n’a retrouvé de crâne de cristal récemment et je ne pense que nous vivions dans une époque très rock musicalement parlant, dont le crâne était l’un des symbole.

foulard skull crystal Alexander McQueenAlors pourquoi ce retour? Et pourquoi est-ce que ça me plaît en plus?? Ou suis-je simplement victime de l’effet fashion?
Car bon, y a pas à dire, je me « damnerai » pour un foulard Skull Crystal d’Alexander McQueen

expo-et-spectacle

Explosition, c’est fini… mais pas sur le net

Vous avez peut-être eu l’occasion d’y faire un tour, le musée d’Ixelles proposait une expo sur le graffiti art à Bruxelles : l’Explosition.

Elle s’est terminée ce 4 septembre; mais si vous l’avez ratée, vous pouvez bien entendu retrouver sur la toile les différents artistes qui y étaient présents ainsi que leurs œuvres.

L’expo était sympa, mais un peu courte à mon goût. Une vingtaine d’œuvres exposées, un couloir dédié à Bonom et un second exposant une fresque spécialement réalisée pour l’occasion par Defo & Eyes-B.

Dommage qu’il n’y ait pas eu plus de photos de fresques dans les rues, car c’est tout de même à partir de la rue que tout a commencé. Mais le musée prévoyait une petite expédition en ville pour palier à ce manque; mais bon, il fallait avoir la possibilité de la faire.

Mais je pense que le but de l’expo était aussi de démontrer que les graffeurs sont de vrais artistes et ont leur place dans les musées et les expos. Ce n’est pas la galerie Alice qui contredira ;o)

Quelques liens pour découvrir ces artistes :

Blancbec

Hell’O Monsters

– le site Tsunami Art où vous retrouvez tous les graffeurs bruxellois. Ils sont aussi sur Facebook : Profil & Fan page

Defo Dalbino sur Facebook

– Bonom : sur Facebook ou en carte de Bruxelles

Sozyone Gonzales

– des photos de l’automate de Parole et Obetre sur ce blog

Obetre

BYZ

– … j’en oublie sûrement. Je complèterais si possible ;o)

Et pour en découvrir encore plus, sachez qu’un livre a édité à l’occasion : « Dehors »