Livre – La vie sexuelle des super héros

Je ne sais plus pourquoi j’ai acheté ce livre, je pense qu’à l’époque de sa sortie j’ai dû lire quelques bonnes critiques car a priori, ce n’est pas le genre de livre que j’aurais acheté à la lecture du quatrième…
Et en fait, j’aurais dû suivre mon « instinct », car p****n ça a été fas-ti-dieux !!! et le mot est faible ! Je ne sais même plus quand j’ai commencé ce livre tellement c’était il y a longtemps. J’ai même fait une pause pour lire autre chose au milieu. Pourtant les critiques étaient bonnes, comme vous pourrez le lire dans article des Inrocks sur le livre La vie sexuelle des super héros, ça vous donnera aussi une autre vue sur le livre.

couverture - la vie sexuelle des super hérosÀ New York, au début du vingt et unième siècle, les super-héros sont fatigués : Superman, Batman et les autres ont raccroché les gants, ils sont devenus des hommes et des femmes d’affaires à succès, des vedettes des médias et du spectacle, et ont tous renoncé à leurs super-pouvoirs. Dès lors, qui peut bien vouloir les éliminer un par un? Car après Robin, l’assistant et ancien amant de Batman, un mystérieux groupe de tueurs menace d’autres cibles. Comme ce dernier, Mister Fantastic et Mystique reçoivent eux aussi d’étranges messages d’adieu, et il semble bien que ce soit dans leur vie privée et leurs comportements sexuels qu’on veuille les frapper. Le détective Dennis De Villa mène l’enquête, tandis que son frère Bruce, journaliste, couvre les événements. Mais ne faut-il chercher ailleurs, quelque part dans leur enfance commune, ce qui les relie à ces super-héros si fragiles?
Vaste fresque post-11 Septembre, le roman de Marco Mancassola est le récit de la fin d’un monde, celui des super-héros, et de celle d’une civilisation, incarnée pendant des décennies par les États-Unis. Une civilisation qui est aussi la nôtre.

Voilà donc le résumé…
A priori, je m’attendais à une enquête sur les assassinats de super héros… ce qui est assez intriguant, car comment pourrait-on assassiner des super héros en fait???? Du coup, j’avais donc un peu zappé l’aspect « vie sexuelle » qui est en fait assez présent dans le livre et un peu perturbant aussi car sachez que les super héros, sans doute de par leur statut de héros aux super-pouvoirs, ont des penchants sexuels super bizarres.

J’ai trouvé qu’il y avait vraiment énoooormément de longueurs… c’est très leeeeeeent! et puis, c’est assez bizarre de devoir lire comme ça la déchéance des super-héros… car ils ne sont plus vraiment héros… ils ne font plus rien pour sauver qui que ce soit, même pas eux-même en fait. Ils ont un boulot, une vie emplie de mondanités et de petites mesquineries entre anciens héros et donc de préférences sexuelles un peu particulières. Et puis, ils se font tuer, tout bêtement, comme n’importe quel mortel (enfin pas tout à fait non plus, en tout cas pas pour Monsieur Fantastique). Et au milieu de tout ça, les 2 frères, l’un détective qui enquête sur les menaces reçues et finalement les meurtres et l’autre journaliste sur le même cas et leur histoire personnelle au milieu… pas si éloigné des super pouvoirs non plus! Par contre, le côté « vaste fresque… récit de la fin d’un monde… d’une civilisation… qui est aussi la nôtre »; là, je sèche! j’ai pas du tout été prise là-dedans… sans doute car je me suis au final bien trop ennuyée dans ce livre… Bref. Perso, je déconseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *