Archives de catégorie : Livres

Livre – La voie du sabre

J’ai a-do-réééééé! C’était prenant et passionnant!
couverture du livre la voie du sabreAprès, notez que je suis en légère crise d’addiction du Japon ^^ Bon après, le Japon où se passe la voie du sabre n’est pas le Japon d’aujourd’hui, ni même celui d’hier, il y a une bonne dose d’imaginaire sur fond de fantasy. Mais cela reste emprunt de cette idée qu’on se fait un peu tous du Japon, et qui à certains égards est sûrement juste, d’un pays et de son peuple remplis de respect pour ses traditions et cérémonials, le tout pratiqué par les samouraïs et les geishas. Continuer la lecture

Livre – La vie sexuelle des super héros

Je ne sais plus pourquoi j’ai acheté ce livre, je pense qu’à l’époque de sa sortie j’ai dû lire quelques bonnes critiques car a priori, ce n’est pas le genre de livre que j’aurais acheté à la lecture du quatrième…
Et en fait, j’aurais dû suivre mon « instinct », car p****n ça a été fas-ti-dieux !!! et le mot est faible ! Je ne sais même plus quand j’ai commencé ce livre tellement c’était il y a longtemps. J’ai même fait une pause pour lire autre chose au milieu. Pourtant les critiques étaient bonnes, comme vous pourrez le lire dans article des Inrocks sur le livre La vie sexuelle des super héros, ça vous donnera aussi une autre vue sur le livre.

couverture - la vie sexuelle des super hérosÀ New York, au début du vingt et unième siècle, les super-héros sont fatigués : Superman, Batman et les autres ont raccroché les gants, ils sont devenus des hommes et des femmes d’affaires à succès, des vedettes des médias et du spectacle, et ont tous renoncé à leurs super-pouvoirs. Dès lors, qui peut bien vouloir les éliminer un par un? Car après Robin, l’assistant et ancien amant de Batman, un mystérieux groupe de tueurs menace d’autres cibles. Comme ce dernier, Mister Fantastic et Mystique reçoivent eux aussi d’étranges messages d’adieu, et il semble bien que ce soit dans leur vie privée et leurs comportements sexuels qu’on veuille les frapper. Le détective Dennis De Villa mène l’enquête, tandis que son frère Bruce, journaliste, couvre les événements. Mais ne faut-il chercher ailleurs, quelque part dans leur enfance commune, ce qui les relie à ces super-héros si fragiles?
Vaste fresque post-11 Septembre, le roman de Marco Mancassola est le récit de la fin d’un monde, celui des super-héros, et de celle d’une civilisation, incarnée pendant des décennies par les États-Unis. Une civilisation qui est aussi la nôtre. Continuer la lecture

Un peu de lecture – « L’éternel » de Joann Sfar

"l'éternel" de Joann Sfar« Ionas, violoniste juif ukrainien, doux rêveur mort au combat en 1917, ressuscite sous la forme d’un vampire. Son obsession : retrouver sa fiancée, Hiéléna. Mais dans ce monde qu’il hante, Ionas n’a plus sa place. Sans compter que boire du sang pour « vivre » le plonge dans des affres de culpabilité. Alors, il traverse le monde et les époques, élit domicile à New York. C’est là qu’il rencontre Rebecca Streisand, psychanalyste tout juste veuve d’une célèbre rock star… »
Voilà pour le résumé 😉

Tout commence donc à Odessa, en Ukraine lors de la 1ère guerre mondiale, où l’on découvre Ionas et son frère Caïn à la tête de soldats fêtant leur victoire. Ionas le romantique ne pense qu’à retrouver sa fiancée, pendant que Caïn la brute ne pense qu’à s’envoyer en l’air dès que la guerre le lui permet. Mais lors d’une pause, ils sont attaqués et rapidement mis en défaite. Le romantique mais fort courageux Ionas se retrouve mourant et bien vite mort sous le poids des autres soldats perdants, pendant que son fort mais lâche de frère s’enfuit à cheval.
Ionas se ‘réveille’ vampire, inconscient de son nouvel état et donc dans l’incompréhension de ce qui lui arrive… il lui faudra du temps pour comprendre sa soif de sans et sa nouvelle ‘allergie’ à la lumière du jour. Une chose n’a néanmoins pas changé, Ionas est toujours amoureux et bien résolu à retrouver sa promise. Mais les choses ont changé à Odessa, et la belle s’est depuis consolée dans les bras de son frère Caïn… Ça, et la découverte des avantages et inconvénients de son nouvel état n’ont pas fini de perturber le toujours aussi romantique Ionas, qui se voit bientôt rejoint de gré ou de force par d’autres créatures toutes aussi fantastiques.
Et puis, boum, au beau milieu de l’histoire, nous voilà projeter à notre époque avec un Ionas toujours aussi romantiquement au prise de son état vampirique. Du coup, cette rencontre avec une jeune psychanalyste fraîchement veuve et elle aussi originaire d’Odessa n’est sûrement pas une simple coïncidence. Mais pourra-t-elle aider Ionas a enfin trouver la paix? Continuer la lecture

Un peu de lecture… « Double identité » de Didier Van Cauwelaert

Double identité - Didier Van Cauwelaert« Martin Harris avait deux passions : sa femme et une plante » rien que cette première phrase du quatrième de couverture m’avait assez intriguée que pour me donner envie de lire le livre! Et ça continue comme ça : « Je suis seul aujourd’hui à pouvoir les sauver. Mais comment protéger une femme lorsqu’on est traqué sans relâche par les services secrets ? Et comment libérer une plante médicinale volée aux Indiens d’Amazonie par le numéro un mondial des cosmétiques ? Une plante qui pourrait guérir des milliers de malades et qui, victime d’un brevet exclusif, ne sert qu’à fabriquer la plus chère des crèmes antirides. ».

Au début, ça fait fort penser à l’intrigue de Jason Bourne; un agent de services secrets a qui on a implémenté une nouvelle identité est victime d’un bête accident qui le laisse entre cette identité et la sienne après un coma, ce qui fait capoté sa mission et entraîne son ancien employeur à vouloir s’en débarrasser définitivement. Il s’en sort, se construit une nouvelle vie; mais comme toujours, le passé le rattrape; mais ici, 2 passés le rattrapent, chacun de ces 2 identités différentes. Chaque nuit il se réveille obsédé par le rêve de cette plante qui l’appelle; alors que son ancien l’employeur le retrouve et essaye à nouveau de le liquider… Il va donc partir, découvrir ce qui se cache derrière ces rêves de plante tout en essayant de se débarrasser définitivement de ces poursuivants. Et forcément, au passage, il tombera follement amoureux! Mais est-ce bien lui ou son espèce de double qui aime cette femme qui était l’épouse de cet homme dont on lui a collé l’identité? Et quelle rapport entre elle et cette plante qui hante ces rêves? … ha bin, faudra lire! je vais pas tout vous dire non plus 😉 Continuer la lecture

Un peu de lecture… « Babylone Dream » de Nadine Monfils

Moins barré que « la petite fêlée aux allumettes« , des meurtres bien plus horribles aussi; « Babylone Dream » met tout de même en scène des personnages particuliers, mais sans Mémé Cornemuse pour secouer tout ça, on se retrouve alors dans un univers plus proche de notre quotidien, et donc plus effrayant aussi.
Les meurtres sont particulièrement odieux et horribles; mais la singularité des personnages et l’ambiance propre à Nadine Monfils font qu’on sent bien qu’on est pas dans un Maxime Chattam non plus. Comme le dit très justement la citation sur le quatrième de couverture « Babylone Dream - Nadine MonfilsUn monde loufoque où le rire désamorce l’enfer »!

Et d’ailleurs, c’est quoi le pitch?
« Et ils vivront heureux, jusqu’à ce que la mort les sépare. Ce qui, loin de s’étirer sur des années, devrait prendre entre quinze et vingt minutes, si on s’en tient aux événements récents. Un serial killer semble en effet avoir une dent contre le mariage, et s’amuse à tuer les époux fraîchement célébrés, avec tout le rituel propre à ce genre de malades.
Lynch, flic austère, Barn, second couteau et Nicki, profiler habitée, mènent l’enquête. Nos voeux de bonheur les accompagnent.
« 

Le livre a reçu le Prix Polar de Cognac!
Moi c’est le genre de livre que j’adore pour les vacances : facile à lire, une enquête, du rythme, du suspens, des personnages attachants et des histoires qui se croisent. Le bon mix!

Bonne lecture!

« Les animaux fantastiques » d’Harry Potter au cinéma

Oh joie! Oh piaillements d’excitation! Oh petite danse d’allégresse!

Je suis déjà tombée sur deux articles sur le sujet : J.K.Rowling a donné son accord pour porter sur grand écran les aventures de Newt Scamander et ses connaissances sur les animaux fantastiques du monde d’Harry Potter.

On retrouve l’information sur Hello Giggles et aussi sur Madmoizelle. Et après quelques recherches supplémentaires, on en parlait déjà il y a quelques temps sur le site de Première et un peu partout ailleurs en fait ^^.

"Les animaux fantastiques" de J.K. Rowling Continuer la lecture

Moment lecture avec le magnifique Gatsby

J’aime bien lire les livres avant de voir les films, et j’aime bien Baz Luhrmann; il fallait donc que je lise « Gatsby le magnifique » avant de voir le film. CQFD ^^

Malgré tout le bruit autour du film, je ne savais rien de l’histoire, si ce n’est qu’il devait y avoir une histoire d’amour et de grosses fêtes. C’est donc sans apriori que j’ai commencé le livre.
Je n’ai pas trouvé la lecture facile… bon, c’est pas non plus un roman politico-philosophique (nan en effet, ça ne veut rien dire, c’est un concept ^^), mais parfois je me perdais. Je trouve qu’à certains moments, ça manque de fluidité… ou alors il était vraiment temps que je parte en vacances et j’étais vraiment lessivée, ça reste toujours une possibilité 😉

Gatsby le magniifiqueQue nous raconte le quatrième de couverture?

« S’il faut dire la vérité, Jay Gatsby de West Egg, Long Island, naquit de la conception platonicienne (ndlr idéaliste) qu’il avait de lui-même. Il était fils de Dieu – expression qui ne signifie peut-être rien d’autre que cela – et il lui incombait de s’occuper des affaires de Son Père, de servir une beauté immense, vulgaire, clinquante. Continuer la lecture

Un peu plus de lecture… « La Petite Fêlée aux allumettes » de Nadine Monfils

Encore de la chance et un roman pas banal (cfr le livre précédent), avec cette fois-ci un thriller totalement déjanté! Ça part totalement en sucette, c’est rythmé, très drôle, et en même temps le suspens et l’enquête n’en sont pas moins bons.
Ca s’appelle « La Petite Fêlée aux allumettes » et c’est de Nadine Monfils.

Les personnages y sont tous plus improbables les uns que les autres. Mention spéciale à Mémé Cornemuse, une petite vieille tueuse, voleuse, suceuse (au sens « coquin » du terme. Si, si!), hypra-fan de notre JCVD nationale, enquiquineuse de première et liseuse d’avenir dans le tricot (Si, si bis!). Et ce n’est même pas le personnage principal. Comme vous vous en doutez, ça promet!la petite fêlée aux allumettes

C’est complètement décalé, ça se lit vite et agréablement. On en regrette presque que le livre ne soit pas plus épais.

Je vous remet tout de même le quatrième de couverture pour le pti résumé :
« Pandore, au bord de la mer, c’est lapages mais c’est pas les vacances. Nake, une jeune fille déjà pas futée, pète un boulon supplémentaire à la mort de sa grand-mère. Désormais, chaqe fois qu’elle craque une allumette, elle a des visions qui se révèlenet être vraies! L’inspecteur Cooper et son collègue Michou, moitié flic moitité travelo, sont sur le coup. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Mémé Cornemuse, tout juste rescapée de ses vacances avec un serial killer, décide de s'(en mêler. Faut dire qu’elle a des compétences : elle lit l’avenir dans les lignes de tricot et parle par télépathie avec Jean-Claude Van Damme. Ah c’est sûr, ça aide ! »

John Malkovich est cité et nous dit « Nadine, you are crazy, but I love that ! ». Et bien John, j’aime ça aussi ^^

Bonne lecture !

Un peu de lecture… « Du sel sous les paupières » de Thomas Day

Vous cherchez de quoi abreuver votre soif de lecture? Voici ce que je vous propose 😉

J’ai eu le plaisir de lire « Du sel sous les paupières » de Thomas Day.
Ravissant mélange de science-fiction et de fantastique. Drôle de mélange à première vue, mais j’ai beaucoup aimé le résultat.
du sel sous les paupières
Que nous raconte le quatrième de couverture ??

Voici voici  :

« Saint-Malo, 1922. Sous la brume de guerre qui recouvre l’Europe depuis la fin de la Grande Guerre, Judicaël, seize ans, tente de gagner sa vie en vendant des illustrés. Mais, pour survivre et subvenir aux besoins de son grand-père, il lui arrive de franchir légèrement les bornes de la légalité. Jusqu’au jour où il rencontre la belle Mädchen. Et lorsque celle-ci disparaîtra, Judicaël fera tout pour la retrouver, en espérant qu’elle n’ait pas croisé la route d’un énigmatique tueur d’enfants surnommé le Rémouleur. » Continuer la lecture

« Stiletto blues à Hollywood » – à lire ou pas?

J’avais adoré lire « le diable s’habille en Prada », alors quand je suis tombée sur un autre livre de Lauren Weisberger, je n’ai pas hésité…
Et bien j’aurai dû.
Je ne vous le conseil pas trop;  j’ai trouvé ça plat, lent et fort prévisible.

stiletto blues à hollywood L’histoire c’est celle d’un couple; elle diététicienne passionnée par ce qu’elle fait qui cumule 2 boulots afin de soutenir l’homme de sa vie, chanteur des les bars qui bosse sec pour percer dans le milieu. Et un jour, leurs efforts paient et la célébrité s’invite dans leur vie, forcément bouleversée par ce changement radical et soudain.
On passe alors par les différents évènements que le couple doit traverser… Et voilà. Bin oui, c’est plus ou moins tout. Je ne vous livrerai tout de même pas la fin, mais avouez que ça ne sonne pas particulièrement intéressant.

Dommage, « le diable s’habille en Prada » m’avait beaucoup plu. Je me souviens d’un livre drôle et rythmé… ici, j’ai vraiment trimé pour finir.

Bon allez … Next please.