Moment lecture avec le magnifique Gatsby

J’aime bien lire les livres avant de voir les films, et j’aime bien Baz Luhrmann; il fallait donc que je lise « Gatsby le magnifique » avant de voir le film. CQFD ^^

Malgré tout le bruit autour du film, je ne savais rien de l’histoire, si ce n’est qu’il devait y avoir une histoire d’amour et de grosses fêtes. C’est donc sans apriori que j’ai commencé le livre.
Je n’ai pas trouvé la lecture facile… bon, c’est pas non plus un roman politico-philosophique (nan en effet, ça ne veut rien dire, c’est un concept ^^), mais parfois je me perdais. Je trouve qu’à certains moments, ça manque de fluidité… ou alors il était vraiment temps que je parte en vacances et j’étais vraiment lessivée, ça reste toujours une possibilité 😉

Gatsby le magniifiqueQue nous raconte le quatrième de couverture?

« S’il faut dire la vérité, Jay Gatsby de West Egg, Long Island, naquit de la conception platonicienne (ndlr idéaliste) qu’il avait de lui-même. Il était fils de Dieu – expression qui ne signifie peut-être rien d’autre que cela – et il lui incombait de s’occuper des affaires de Son Père, de servir une beauté immense, vulgaire, clinquante. Aussi inventa-t-il la seule sorte de Jay Gatsby qu’un garçon de dix-sept ans était susceptible d’inventer, et il demeura fidèle à cette conception jusqu’à la fin. »

En retranscrivant ce résumé, je n’ai pas l’impression d’avoir lu ça… Surprenant de voir l’angle choisi par les éditions pour ce quatrième. Mais ça démontre aussi que finalement l’histoire est assez complexe, bien qu’ayant quelque chose de banal en même temps. Banale, car il s’agit simplement d’amour  (bon ok, c’est pas banal dans l’absolu, mais dans la littérature, un peu quand même ^^ ); complexe car en effet, Jay Gatsby s’invente et qu’en plus il vit dans un souvenir. En tout cas, c’est là toute l’histoire pour moi.
L’histoire n’est donc pas forcément facile à suivre dû à ces deux faits, mais elle est très touchante… en tout cas, ça m’a parlé! J’ai vraiment été surprise par la tournure et le dénouement.
Difficile de vous en dire plus sans divulguer le nœud de l’histoire, alors je vous laisse découvrir ce personnage touchant et obstiné.

J’ai maintenant hâte de voir Léo dans le rôle 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *